CR du Conseil Municipal, du 05 février 2015.

Débat d’orientation budgétaire :

Je suis très peu intervenu. Mr. Auray a demandé jusqu’à quand la commune bénéficierait de son statut de commune nouvelle. Mercier a répondu que les montants sont garantis jusqu’à 2017 et qu’en 2018 la dotation de l’état reviendra à celle de 2014.

Anne a évoqué le coût de l’écomusée (D’après le projet scientifique et culturel de l’écomusée du Haut Beaujolais de l’hiver 2010, consultable en ligne sur le site de l’écomusée, le coût prévisionnel de la rénovation devait initialement s’élever à environ 5 758000 euros – soient travaux d’aménagement :

4 616 420 euros et travaux d’urgence : 1 142 288 € HT.) Mercier lui a répondu que cette étude était ancienne, qu’il y avait une subvention de 840 000 € du département, 200 000 € d la région, et un montant de la réserve parlementaire.

Par ailleurs Anne a demandé les échéances des emprunts contractés par la commune. Mercier a répondu qu’ils couraient sur 15 à 20 ans et que les documents étaient à notre disposition. (le capital restant dû début 2018 sera de 2 478 000 euros –si aucun emprunt n’est contracté d’ici là)

  • Autorisation d’ouverture des crédits d’investissement: abstention car nous n’aurions pas fait les mêmes choix si nous étions aux responsabilités.
  • Subvention DETR 2015 Relais des Assistantes Maternelles: Pascale a demandé ce qu’il adviendrait de l’actuel RAM (qui se trouve actuellement dans l’ancienne gare de Thizy), plusieurs pistes sont à l’étude, aucune décision n’est prise. Nous avons voté POUR.
  • Subvention extension du réseau de la vidéo protection: Anne a dit qu’à la dernière séance du CM un gendarme devait venir nous expliquer les bienfaits de la vidéosurveillance, que nous avions demandé une étude objective du dispositif et que bien évidemment cela ne fait que déplacer les problèmes sans les résoudre véritablement. Mercier a répondu vous avez l’urbaniste aujourd’hui vous aurez le gendarme la prochaine fois. Puis il a procédé au vote nominal, nous devions, à l’appel de notre nom, indiquer pour ou contre. Nous avons voté CONTRE.
  • Subvention exceptionnelle aux jeunes agriculteurs: J’ai demandé ce qu’il en était de l’installation de maraîchers. Pas de réelles réponses si ce n’est qu’ils favorisent les agriculteurs locaux grâce au futur magasin de producteurs qui va s’installer à Thizy (ça ne vous dit rien?). Nous avons voté POUR.
  • Convention de mise à disposition du personnel communal: les agents ne travailleront que sur le territoire la commune nouvelle, sous l’organisation de Sylvain Chatard, directeur technique. Cela ne changera en rien leur charge de travail. POUR.
  • Fusion des écoles de Mardore et de La Chapelle de Mardore: même si nous avons obtenu des assurances sur le transport et la cantine, nous pouvons regretter la méthode. Les conseils d’école furent réunis le 9 janvier, celui de Mardore a voté pour à 5 voix contre 2 et celui de La Chapelle de Mardore contre à 5 voix contre 2. Le conseil consultatif de LCM a discuté du sujet sans vraiment en tirer de conclusion. Et l’ensemble des parents d’élèves de l’école de LCM ne fut réunit que la veille du conseil municipal. Bien que, pédagogiquement, je crois que l’intérêt va dans le sens de la fusion (avec 2 classes à Mardore et une à LCM), la classe unique présentant tout de même de gros inconvénients, je n’ai pas voulu aller contre le conseil d’école de LCM comme je l’ai expliqué à l’assemblée. Je pense qu’en réunissant les familles avant le conseil d’école on aurait pu expliquer les enjeux de manière plus transparente. Nous avons voté CONTRE avec Pascale. Anne s’est abstenue (Laurent n’était pas là elle avait son pouvoir, il a donc voté abstention).
  • PADD: présentation par le cabinet URBACTIS : rien de neuf. A l’issue de cette présentation, un débat était prévu pour faire les premier choix. Personne n’a souhaité l’entamer. Pas de débat.
  • Modification du PLU de Bourg De Thizy: POUR
  • Installations classées Béton des Monts du Lyonnais: Anne a demandé des précisions sur les garanties environnementales, notamment sur la possibilité de rejeter le trop plein des eaux souillées dans les eaux pluviales. Mercier a répondu que l’autorisation était à valider par des fonctionnaires compétents. POUR l’avis favorable
  • Convention brigades vertes: rien de spécial. POUR.

Jérôme Tournier.