Compte-rendu de réunion.

29:10:14 Agenda 21 IMG_0393

Une réunion de présentation de l’approche Agenda 21 qui doit être implémentée dans la commune de Thizy-les-Bourgs a été organisée le 21 Octobre 2014 dans la salle des fêtes de la ville de Thizy à 17h30.

Cette réunion s’est déroulée sous la supervision de Mr Sotton (Adjoint délégué, Conseiller délégué en charge de l’Agenda 21 à la commune de Thizy) et a permis à Mme Tauty de la société Argos (Grenoble) de dérouler une présentation sur le pourquoi d’une démarche Agenda 21, le rationnel ainsi que les étapes importantes qui vont ponctuer la préparation d’un dossier final qui devra être soumis au ministère compétent en juin 2015.

Les membres du comité de présentation excusés sont Mr Mercier (Maire de Thizy-les-Bourgs, remplacé par Mme Auguet) et Mr Chalon (Maire délègue de La Chapelle de Mardore). Mr Chavanis conseiller de la ville de La Chapelle de Mardore a remplacé Mr Chalon.

Outre Mme Tauty, Mme Auguet, Mr Chavanis et Mr Sotton, Mme Darphin (Mairesse déléguée de Mardore) Mr Vignon (Maire délégué de Marnand) et Mr Jean-Marc Berthoux (Maire délégué de Boug-de-Thizy) étaient présents.

Mr Sotton, en tant que Président de séance nous a présenté la démarche initiée de longue date par la commune de Thizy et officialisée en 2013 afin de faire acte de candidature au 3eme programme Agenda 21 lancé par le gouvernement Français (le premier programme ayant été initié en 2007 et ayant une durée de 3 ans). Mr Sotton s’est exprimé devant une audience d’environ 70 personnes ce qui peut paraître faible au vue des 6000 habitants concernés mais qui peut être considéré comme « un succès » au vue de l’horaire et de la communication faite. L’initiative Agenda 21 découle des décisions prises lors du sommet sur la terre de Rio (1992) et elle est décrite dans le chapitre 28 de la déclaration de Rio, déclaration signée par la France. Cette initiative, impliquant étroitement la commune et ses habitants, a été initiée par la commune de Thizy et a été reprise par la commune nouvelle de Thizy-les-Bourgs suite au regroupement des communes. Comme Mr Sotton l’a bien précisé lors de cette introduction puis comme cela a été redit par Mme Tauty, cette démarche se veut citoyenne et doit faire la preuve de l’implication de toute la municipalité en étroite interaction avec ses habitants si elle veut aboutir et être acceptée. Bien que des travaux préliminaires aient été initiés au sein des services communaux depuis fin 2013, aucune réunion publique n’avait encore été menée et c’est pourquoi ce premier rendez-vous a été organisé le 21 Octobre 2014. Comme cela a été développé lors des discussions, cette réunion avait également pour but d’informer les citoyens des 6 groupes de réflexion à venir dont 3 seront sur invitation et 3 seront publics (le premier ayant lieu le 29 Octobre). Il a été clairement dit que ce travail ne reposait pas exclusivement sur les épaules de la mairie mais que l’animation de cette démarche était du devoir de tous même si cela a été initié unilatéralement par la mairie de Thizy.

Suite à cette introduction, Mme Tauty, consultante pour le cabinet Argos développement local de Grenoble a fait une présentation du programme Agenda 21 développé par cette compagnie et a adapté son discours pour la commune de Thizy-les-Bourgs.

Elle s’est de surcroit reposée sur des supports audiovisuels préparés par le comité du beaujolais vert afin de mettre en évidence les travaux déjà initiés dans la Communauté Ouest Rhodanienne; il reste à déplorer le manque de focalisation sur la commune de Thizy-les-Bourgs. Suite à cette présentation et à une animation effrénée sur le bien-fondé de cette démarche, une succession d’opportunité de questions ouvertes a été initiée.

Il ressort des questions/préoccupations des participants que certaines personnes regrettent la débauche de plaquettes et de blocs notes émis pour cet évènement. Même si tous ces papiers sont recyclés, il paraît paradoxal de parler de la sauvegarde des ressources de la planète en gaspillant celle-ci pour des supports qui peuvent se diffuser informatiquement.

Par ailleurs, la présentation générale faite n’a pas permis à certaines personnes de comprendre le rationnel de la candidature de notre commune ainsi que les directions que celle-ci voulait privilégier dans ses projets. La réponse faite à cette interrogation est que la commune a acté sur ce projet afin de montrer son dynamisme mais sans avoir aucun fil directeur et aucune idée préconçue. Il a d’ailleurs été répété à de multiples reprises que les préoccupations des habitants concernant le fait que « les jeux sont faits » et que les discussions ne sont initiées que pour complaire aux exigences du projet sont erronées. Aucun projet n’est pressenti et aucune direction n’a d’ores et déjà été initiée. Le groupe présent en prend acte et note car cela revient à dire que tous les projets insufflés par Agenda 21 seront TOUS discutés car non encore décidés. Sur ce point, une question concernant les budgets impartis à l’implémentation de ces idées a été évoquée. Mr Sotton a clairement répondu que seul le budget de communication (donné à Argos) était supporté par l’état et que le seul apport d’une labellisation Agenda 21 était en terme d’image de la commune.

Cela rejoint les vibrants regrets concernant le manque de consultation auprès de la nouvelle municipalité. Cela a été expliqué par l’absence complète d’activité depuis les élections de Mars 2014   et nous ne doutons pas que la volonté de débat démocratique fera relancer ces travaux dans les plus brefs délais.

Par ailleurs, il a été évoqué le problème écologique de la gestion forestière et le risque sur la biodiversité que représente la plantation quasi exclusive de pins Douglas. Ce point semble complexe et nécessitera de multiples discussions car des projets européens sont en cours de discussions et certaines communes comme celle de Bourg de Thizy ont déjà initiées des pratiques visant à minimiser ces risques. Mr Sotton propose de prendre en compte ce problème en mettant une directive dans la charte Agenda 21 stipulant qu’il faut faire attention à ce point même si cela semble un peu trop mièvre au vue de la situation.

Un autre point a été soulevé concernant l’apport des « anciens » dans ce processus. A juste titre, il a été rappelé que ces personnes peuvent avoir des difficultés à se déplacer pour participer mais surtout il a été rappelé que ce sont des mémoires vivantes de nos façons de faire sans toute la technologie que nous possédons actuellement et cela ne pourrait être que bénéfique d’exhumer des pratiques empreintes du bon sens qui respectaient les ressources et évitaient les gaspillages. Il a donc été suggéré d’ouvrir tous les groupes de travail afin que certaines personnes puissent faire le relais en se présentant aux réunions « restreintes ».

Il a également été évoqué le point des commerçants et artisans de Thizy-les-Bourgs qui ne sont pas considérés au même titre que les entrepreneurs bien qu’ils soient des acteurs à part entière de la vie de notre commune et qu’ils sont tout aussi indispensables à la qualité de vie et l’attractivité de notre région.

Pour finir, au vue du court délai laisse à la compilation des idées (3 mois avant la clôture de cette première étape alors que cela a pris une année au niveau de la commune) il a été suggéré de bâtir sur l’existant en ayant accès aux compte-rendus de réunion déjà inities en 2013-2014. Il a été proposé que ces rapports soient accessibles sur le site de la commune et que tout le monde puisse participer à ce travail démocratique (en cas d’incapacité à participer aux réunions) qu’un forum soit créé au nom d’Agenda 21 sur le site de la commune. Mr Sotton et Mme Tauty ont considéré positivement cette requête et ont accepté de créer cela au plus vite.

Comme beaucoup de personnes l’ont évoqué, cette première étape n’est qu’un début qu’il faudra porter et pousser plus en avant. Alors, n’oubliez pas de venir nombreux les mercredis à 19h00 :

29 octobre, à la mairie de Thizy  (services, culture, sport et citoyenneté)

05 novembre, à la salle du CAP de Bourg de Thizy (cadre de vie et environnement)

12 novembre, à la mairie de Marnand (solidarités et vivre ensemble).